Consultation et Psychothérapie adulte

Consultation et Psychothérapie adultes

Quand consulter ?

 

Le moment de consulter un psychologue survient lorsque nous souffrons sans connaître la cause ou le moyen d’y remédier. D’autres fois, nous avons quelques éléments qui nous interpellent en rapport à la douleur ou à l’angoisse.  Les situations de souffrance se répètent comme une fatalité (mauvaises rencontres, échecs professionnels, frustrations…). Cette souffrance peut alors occuper les pensées ou nous rendre moins disponibles dans la vie professionnelle ainsi que dans la vie privée. La souffrance psychologique peut aller jusqu’à coloniser total ou partiellement notre corps de toutes sortes de douleurs. Mais elle peut aussi s’exprimer par des troubles des fonctions (respiratoires, du sommeil, de l’alimentation, de l’activité sexuelle, de la procréation entre autres), ou des lésions d’organe (asme, ulcères, troubles des thyroïdes etc). Enfin, elle peut s’extérioriser par des actes compulsifs.

La souffrance psychologique n’est pas toujours morbide. Cependant, elle peut le devenir. En effet, la vie même comporte des situations douloureuses (deuils, naissances, déménagements, changement de pays ou de travail, licenciement, départ à la retraite etc) qui peuvent occuper toute notre attention et nous empêcher d’aller de l’avant. C’est alors le moment de consulter un psychologue. 

Quel est le rôle du psychologue?

Son rôle est celui d’un interlocuteur, placé en dehors du cercle des connaissances, dans un espace thérapeutique. Etant familiarisé avec les problématiques pouvant susciter la souffrance psychologique, le psychologue peut s’avérer pertinent et efficace pour y remédier au moyen d’un suivi thérapeutique, ou de quelques séances de repérage.

La thérapie 

Même si les effets thérapeutiques s’expriment dès les premières séances par un apaisement des tensions, La psychothérapie  proprement dite, chez l’adulte, ne commence que lorsque la manière d’aborder la souffrance est bien définie et qu’un lien thérapeutique s’est installé.

Par le biais de la parole, la souffrance peut alors se convertir à un savoir faire avec ce qui, tantôt nous angoisse, nous  inhibe, nous bloque, nous agite ou nous effondre. Accéder à ce savoir sur la souffrance c’est aussi la faire reculer et faciliter une relance du désir de vivre. 

Champs de la psychothérapie

La psychothérapie de l’adulte couvre ainsi un champs large et varié.
Que ce soit sur le plan de la vie personnelle ou professionnelle (souffrance au travail), que la souffrance soit morbide (anxiété, dépression, angoisses, phobies, compulsions obsessionnelles, troubles de l’alimentation entre autres) ou non, elle peut nécessiter d’un repérage ou d’un accompagnement psychologique pendant une conjoncture sensible de l’existence. Cependant, le désir de nous améliorer sur certains aspects de la vie sociale, de la personnalité ou en rapport à certains traits de caractère suffit à constituer une demande thérapeutique bien définie.